Passer à contenu

Shakthi woman with child

Le focus sur la durabilité stimule la croissance d’Unilever

Cela fait cinq ans maintenant que nous avons lancé le Plan Unilever pour un mode de vie durable. Durant cette période, nous avons réalisé beaucoup de choses et avons beaucoup appris. Nous avons aiguisé les ambitions existantes et avons lancé de nouveaux défis.

Marques pour un mode de vie durable

Selon le rapport sur les progrès en cette cinquième année de Plan Unilever pour un mode de vie durable, les marques pour un mode de vie durable d’Unilever ont continué d’afficher de très bonnes performances. Aujourd'hui, les consommateurs attendent plus des marques et des entreprises - et récompensent ceux qui en plus d'avoir un bon produit à un prix abordable, contribuent à la société sur un plan plus large.

Marques pour un mode de vie durable – des marques qui ont intégré le développement durable dans leur mission et leurs produits :

  • En 2015, elles ont grandi encore plus vite qu’en 2014
  • Ont représenté la moitié de la croissance d’Unilever en 2015
  • Ont grandi plus vite en 2015 – 30% de plus – que le reste de l’entreprise
  • Contiennent les 5 plus grandes marques d’Unilever : Knorr, Dove, Dirt is good, Lipton et Hellmann’s.

Ces conclusions ont été partagées avec des spécialistes en durabilité de plusieurs ONG, le secteur académique et des entreprises qui se sont rencontrées le 16 mai à Londres pour déterminer comment des actions communes pouvaient aider à réaliser les Sustainable Development Goals.

Les consommateurs veulent voir de la responsabilité et du contenu

Paul Polman, CEO d’Unilever : « Les entreprises peuvent jouer un rôle de leader en secouant le marché en faveur d’un mode de vie durable - et elles seront récompensées par les consommateurs qui veulent non seulement des produits de haute qualité au juste prix mais également de la responsabilité et du contenu. La durabilité n’est pas au détriment des entreprises, au contraire, elle crée une valeur réelle pour Unilever. »

Les participants ont également mentionné l’évolution des tendances dans l’attitude des consommateurs à l’égard de la durabilité et des nouvelles études1 d’Unilever qui remettent en question la pensée générale que la durabilité ne vend pas. L’étude démontre que :

  • La durabilité n’est plus une question de niche ;
  • 54% des consommateurs veulent acheter des produits plus durables. Beaucoup le font déjà. Et cela nous dit qu'il y en a plus qui le veulent ;
  • Les consommateurs veulent tout en un : des produits à haute performance, au bon prix et avec une mission qui leur parle.

1Un projet d’étude spécialement développé pour Unilever, mené par Europanel dans cinq marchés. Les ménages interrogés ont fixé leurs achats réels et ont été interrogés sur des achats spécifiques et pas seulement sur leur intention d'achat.

Moins de risques et plus de confiance

Unilever a confirmé qu’après 5ans, elle est en bonne voie pour atteindre la plupart des objectifs de son Plan pour un Mode de Vie Durable - Le projet de l'entreprise est de croître tout en dissociant la croissance de l'empreinte environnementale et d'accroître son impact social de manière positive. La durabilité contribue à la croissance et à la réduction de coûts mais également à moins de risques et à plus de confiance.

L’incertitude dans le monde augmente

Ceci se joue dans un contexte de volatilité et d’incertitude dans le monde, ce qui défie constamment les progrès d’Unilever envers ses objectifs. De plus, il n’est pas aussi facile de changer le comportement du consommateur. Un changement plus large du système est donc nécessaire pour réduire davantage l’impact environnemental lors de la consommation de nos produits.

Unilever redoublera d’efforts pour continuer à développer des produits qui sont moins concentrés en carbone et en eau, et continuera de collaborer avec des partenaires pour aborder les défis qu’engendre la phase d’utilisation du consommateur et pour aider les consommateurs à comprendre comment vivre d’une façon plus durable.

De bons progrès

Depuis le lancement du Plan, Unilever a déjà aidé à peu près 482 million de personnes à améliorer leur santé et hygiène en leur apprenant à se laver les mains, en augmentant leur confiance en soi ou en leur apprenant l’hygiène buccale. La plupart des aliments et assortiment de boissons respectent déjà ou sont encore mieux que les normes de recommandations alimentaires nationales – et 34% respectent les normes les plus élevées.

Unilever a également permis à plus ou moins 600.000 petits agriculteurs et 1.8 millions de petits commerçants de bénéficier d’une formation et d’un soutien. En ce qui concerne ses activités, Unilever continue à faire de bons progrès : depuis 2008, Unilever a su réduire son émission de CO2 de 39% par tonne de production, la consommation d’eau de 37% par tonne de production et des déchets à destination de la décharge de 97% par tonne de production.

1

1Un projet d’étude spécialement développé pour Unilever, mené par Europanel dans cinq marchés. Les ménages interrogés ont fixé leurs achats réels et ont été interrogés sur des achats spécifiques et pas seulement sur leur intention d'achat.