Passer à contenu

Branded LNG truck in the Dutch Logistics operations

La logistique se tourne vers le gaz naturel liquéfié

L’organisation logistique d’Unilever en Europe concrétise son intention récente d’opérer de manière encore plus durable avec le lancement de camions fonctionnant au gaz liquéfié (GNL).

En quoi le GNL est-il meilleur que le diesel ?

« Comparé au diesel, le GNL produit 11,5 % d’émissions de CO2 et 35 % d’émissions d’oxyde et de dioxyde d’azote en moins, les produits chimiques qui produisent le smog, explique Paul de Jong, Logistics Transformation & Innovation Director. Ce qui rend le GNL encore plus intéressant, c’est qu’il réduit de 95 % les émissions de particules fines – celles qui sont responsables des affections cardiaques et respiratoires – et de pas moins de 50 % la pollution sonore. »

Appel à l’industrie

Bien que l’utilisation du carburant soit en soi une option réalisable, il manque encore sur les routes européennes un réseau suffisamment étendu de stations-services de GNL. C’est pourquoi Paul et son équipe ont lancé un projet de collaboration inédit. Ils ont créé un consortium placé sous la direction d’Unilever – baptisé Connect2LNG – qui a pour objectif de construire cinq stations-services de GNL en France et en Allemagne, là où les lacunes dans l’infrastructure sont les plus grandes.

« Au sein de Connect2LNG, nous collaborons avec des partenaires issus de l’ensemble de la chaîne de valeur, dont des prestataires de services logistiques, des sociétés d’infrastructure et des producteurs, précise Mark Rickhoff, Logistics Transformation & Innovation Manager. C’est un pas dans la direction d’une réforme complète de transport routier en Europe, avec pour objectif ultime la mise en place d’un transport durable. »

La Commission européenne a mis à disposition 50 % du financement nécessaire au lancement du projet Connect2LNG. Cet investissement de 9 millions € est la confirmation qu’un réseau de stations-services de GNL répond à un important besoin logistique.

Le GNL n’est que le début

Connect2LNG est une partie de la contribution de l’équipe Logistics au Sustainable Living Plan d’Unilever. Dans son intention de réduire de 40 % les émissions de carbone d’ici à 2020, l’équipe étudie un large spectre d’approches et d’initiatives. L’une d’entre elles consiste à implanter des usines et des entrepôts à des endroits stratégiques afin de réduire le nombre de kilomètres à parcourir. Une autre consiste à utiliser des palettes de hauteurs différentes afin d’optimiser le chargement de nos camions.

Un avenir sous le signe du bioGNL

Dans la quête d’un avenir plus propre, le GNL est un carburant de transition. Il faudra encore un certain temps avant de pouvoir faire rouler des camions à l’électricité ou à l’hydrogène sur de longues distances. À moyen terme toutefois, les biocarburants ou le bioGNL constituent une option plus propre et plus réaliste pour notre parc de camions. Nous y serons très vigilants, à présent que le transport routier se prépare à un avenir pauvre en carbone, d’autant que comparé au diesel, ils réduisent de 70% les émissions de CO2.