Joost Oorthuizen
Joost Oorthuizen

CEO et président du conseil d’administration de l’Initiatief Duurzame Handel (IDH).

L’IDH réunit des pouvoirs publics, des entreprises et des investisseurs dans des coalitions dynamiques qui soutiennent les Objectifs de développement durable. Joost en est le CEO depuis sa création en 2008.

Pour célébrer notre 90e anniversaire et jeter un regard prospectif sur les 90 années à venir, nous avons demandé à un acteur clé de la durabilité, de la gestion d’entreprise et du purpose de nous expliquer pourquoi les entreprises avec un purpose restent florissantes et conserveront toute leur raison d’être dans le futur.

L’IDH a pour mission d’ancrer solidement la durabilité dans la chaîne d’approvisionnement internationale. Nous avons reçu un mandat en ce sens de la part du secteur public de plusieurs autorités européennes, mais aucune autorité ne peut résoudre les défis auxquels le monde doit faire face aujourd’hui sans la portée et les moyens du secteur privé.

C’est pourquoi nous collaborons avec un large éventail de personnes issues de la chaîne d’approvisionnement – qu’il s’agisse de CEO, de pouvoirs publics, de financiers ou encore d’ONG, de petits agriculteurs ou de services de secours. Le but est de les réunir au sein de partenariats qui nous aident à réaliser les Objectifs de développement durable des Nations Unies.

Lorsque je jette un regard en arrière, je me rends compte que des initiatives telles que la nôtre n’existaient pas par le passé, tout simplement. Des problèmes tels que le changement climatique, la déforestation et la pauvreté étaient résolus par les autorités. La Responsabilité sociale des entreprises, telle qu’elle existait à l’époque, ne jouait qu’un rôle mineur. La plupart des entreprises ne songeaient guère à figurer sur l’agenda du développement.

Tout cela a changé aujourd’hui. Au cours de la décennie écoulée, la véritable force de la collaboration s’est de plus en plus retrouvée sur le terrain, ce qui a donné lieu à toute une série de résultats encourageants.

Les partenariats entre entreprises, ONG et pouvoirs publics axés sur le déclenchement d’un changement positif sont la nouvelle norme. Mais pour ce qui est de la collaboration entre entreprises, le chemin à parcourir est encore long.

Une collaboration par-delà la concurrence

Il n’est pas toujours facile pour des entreprises de collaborer avec leurs concurrentes. Cela se comprend. Les entreprises sont en lutte pour les mêmes clients, sans oublier que des bénéfices sont en jeu. Mais je suis persuadé que de tels partenariats peuvent conduire à un changement incroyable et durable lorsque les deux parties sont disposées à franchir le (grand) pas.

En la matière, un des plus beaux exemples pour nous tous chez IDH a été notre travail pour réunir Hindustan Unilever et Tata Global Beverages afin de mettre en place un programme générant un changement à grande échelle dans l’industrie indienne du thé.

Unilever et Tata sont les plus grands exportateurs de thé dans le monde et sont bien entendu de grands concurrents. Ils ont toutefois décidé qu’ils devaient unir leurs forces pour stimuler des améliorations durables dans les méthodes de culture du thé et améliorer la qualité de vie de dizaines de milliers de petits cultivateurs. Le fait qu’Unilever et Tata se soient assis autour d’une table a fortement impressionné les partenaires dans la chaîne d’approvisionnement. Mieux même, depuis qu’Unilever et Tata ont exprimé leur soutien au programme en 2014, plus de 55.000 cultivateurs de thé ont obtenu un certificat d’agriculture durable et ont fait du thé durable la norme de référence.

Il a fallu deux ans à Unilever et à Tata pour unir leurs forces. Cela paraît long, mais de nombreuses autres entreprises sont sensiblement plus lentes et ne sont pas en mesure de mettre leur rivalité de côté à court terme, en dépit du bénéfice manifeste qu’ils obtiendront à long terme après un partenariat.

Joost with James Mwangi - Director of Dahlberg

Joost avec James Mwangi, directeur du cabinet conseil Dalberg, actif dans le monde entier.

Nous avons besoin d’une urgence. Les entreprises avec un purpose doivent agir de manière plus radicale si elles veulent vraiment engendrer un changement en temps voulu. Les concurrents doivent collaborer plus souvent et plus rapidement. Cela exige du courage des dirigeants des deux parties concernées – pour explorer des pistes qui n’ont pas encore été envisagées par d’autres et pour prendre des risques afin de pouvoir changer la manière dont le monde fait des affaires.

À 90 ans, Unilever est sur la bonne voie. J’espère que nous verrons d’autres réalisations dans les prochaines décennies et je suis curieux de voir ce qui nous attend à l’avenir.

Approfondir ces sujets
haut de page

PARLEZ-NOUS

Nous sommes toujours ravis de parler avec ceux qui partagent l'objectif commun d'un avenir durable.

CONTACTEZ-NOUS

Contactez Unilever et ses équipes de spécialistes ou trouvez des contacts du monde entier.

Contactez-nous