Unilever annonce de nouveaux engagements ambitieux pour un monde sans déchets

Londres/Rotterdam: Unilever, propriétaire de marques telles que Dove, Ben & Jerry's, Lipton et Omo a annoncé de nouveaux engagements ambitieux visant la réduction de ses déchets plastiques et contribuer à la création d'une économie circulaire pour les plastiques.

Plastics in the sea

L'entreprise a confirmé qu'à l'horizon 2025, elle:

  • réduira de moitié son utilisation de plastique vierge en réduisant de plus de 100 000 tonnes son utilisation absolue d'emballages plastiques tout en accélérant son utilisation de plastique recyclé;
  • contribuera à la collecte et à la transformation de plus d'emballages plastiques qu'elle n'en vend.

Cet engagement fait de Unilever la première grande entreprise mondiale de biens de consommation à s'engager dans une réduction absolue des emballages plastiques dans l'ensemble de son portefeuille.

Unilever est d'ores et déjà en bonne voie pour respecter ses engagements actuels à s'assurer que tous ses emballages plastiques seront réutilisables, recyclables ou compostables et utiliser au moins 25 % de plastique recyclé dans ses emballages d'ici 2025.

Selon Alan Jope, PDG de Unilever, «Le plastique a sa place, mais pas dans l'environnement. Nous ne pouvons éliminer les déchets plastiques qu'en agissant rapidement et en prenant des mesures radicales à tous les stades du cycle du plastique.»

«Il est important que nous commencions par concevoir, réduire la quantité de plastique que nous utilisons et nous assurer que ce que nous utilisons provient de plus en plus de sources recyclées. Nous sommes également déterminés à nous assurer que nos emballages plastiques soient réutilisables, recyclables ou compostables.»

«Cette action exige de repenser fondamentalement notre approche en matière d'emballage et de produits. Elle nous oblige à introduire de nouveaux matériaux d'emballage innovants et à augmenter les nouveaux modèles commerciaux, comme la réutilisation et la recharge, à une vitesse et à une intensité sans précédent.»

L'engagement d'Unilever exigera de l'entreprise qu'elle participe à la collecte et à la transformation d'environ 600 000 tonnes de plastique par an d'ici 2025. Cet objectif sera atteint grâce à des investissements et à des partenariats visant l'amélioration d'infrastructures de gestion des déchets dans plusieurs des pays dans lesquels Unilever est présente.

Jope a ajouté : « Notre vision est celle d'un monde dans lequel nous travaillons ensemble pour s'assurer que le plastique reste dans l'économie et hors de l'environnement. Notre plastique étant notre responsabilité, nous Jope a ajouté : « Notre vision est celle d'un monde dans lequel nous travaillons ensemble pour s'assurer que le plastique reste dans l'économie et hors de l'environnement. Notre plastique étant notre responsabilité, nous nous engageons à collecter plus que ce que nous vendons dans le cadre de notre démarche vers une économie circulaire. Il s'agit d'une tâche colossale mais passionnante qui contribuera à augmenter la demande mondiale en plastique recyclé. » engageons à collecter plus que ce que nous vendons dans le cadre de notre démarche vers une économie circulaire. Il s'agit d'une tâche colossale mais passionnante qui contribuera à augmenter la demande mondiale en plastique recyclé.»

Ellen MacArthur, fondatrice de la Fondation Ellen MacArthur a affirmé: «L'annonce faite aujourd'hui par Unilever est une étape importante dans la création d'une économie circulaire pour le plastique. En éliminant les emballages inutiles grâce à des innovations telles que la recharge, la réutilisation et les concentrés, tout en augmentant son utilisation de plastique recyclé, Unilever démontre comment les entreprises peuvent s'éloigner des plastiques vierges. Nous exhortons les autres à suivre leur exemple, afin que collectivement nous puissions éliminer le plastique dont nous n'avons pas besoin, innover, faire circuler ce dont nous avons besoin, et à terme construire un système économique dans lequel les emballages plastiques ne deviennent jamais des déchets.»

Depuis 2017, Unilever a transformé son approche en matière d'emballage plastique grâce à son concept « Less, Better, No Plastic» (Moins de, Meilleur, Aucun plastique).

À travers le concept Less Plastic, Unilever a exploré de nouvelles façons d'emballer et de livrer ses produits - y compris les concentrés - à l'instar de son nouveau format Cif Eco-refill qui élimine 75 % de plastique, et les nouvelles stations de recharge pour shampooings et détergents de lessive, déployées dans les magasins, les universités et les distributeurs automatiques mobiles en Asie du Sud-Est.

Le concept Better plastic a conduit à des innovations pionnières telles que le nouveau pigment détectable utilisé par Axe (Lynx) et TRESemmé, qui rend le plastique noir recyclable, car il peut désormais être détecté et trié par les scanners des usines de recyclage, et la « festival bottle » de Lipton qui est faite de plastique 100 % recyclé et est collectée à l'aide d'un système de dépôt.

Dans le cadre de l'approche No plastic, Unilever a introduit sur le marché des innovations telles que des barres de shampooing, des tablettes de dentifrice rechargeables, des bâtonnets déodorants en carton et des brosses à dents en bambou. L'entreprise a également adhéré à la plate-forme Loop, qui explore de nouvelles façons de livrer et de collecter les produits réutilisables chez les consommateurs.

Relativement à l'annonce faite ce jour, Unilever a publié sur son site Web une vidéo traitant de la question des plastiques présents dans l'océan et s'engage à jouer son rôle pour « redonner sa couleur à la planète bleue ». (Ajouter un lien)

Notes aux rédacteurs en chef

L'empreinte plastique d'Unilever est actuellement d'environ 700 000 tonnes par an (y compris les acquisitions récentes).

L'entreprise s'engage aujourd'hui à mener deux actions :

1) Réduire ses emballages en plastique vierge de 50 % d'ici 2025, un tiers (plus de 100 000 tonnes) provenant d'une réduction absolue de plastique.

Plus de 100 000 tonnes proviendront d'une réduction absolue puisque l'entreprise investit dans des emballages à usages multiples (réutilisables et/ou rechargeables), des solutions « sans plastique » (no plastic) (matériaux d'emballage alternatifs ou produits sans emballage) et réduit la quantité de plastique dans les emballages existants (concentration). Le remplacement des emballages en plastique non recyclés par des plastiques recyclés permettra le reste de la réduction. Unilever comparera le nombre total de tonnes d'emballages en plastique vierge utilisé chaque année à celui de 2018. Par ailleurs, Unilever s'engage à parvenir à une empreinte d'emballages en plastique vierge inférieure à 350 000 tonnes d'ici 2025.

2) Contribuer à la collecte et à la transformation une quantité de matière plastique supérieure à celle que nous vendons d'ici 2025.

L'engagement d'Unilever exigera de l'entreprise qu'elle participe à la collecte et à la transformation d'environ 600 000 tonnes de plastique par an d'ici 2025. Ce chiffre est inférieur à notre empreinte plastique actuelle de 700 000 tonnes, car il reflète la réduction absolue de 100 000 tonnes à laquelle nous nous sommes engagés ci-dessus.

Unilever s'acquittera de cette mission à travers:

i) Investir et établir des partenariats pour améliorer l'infrastructure de gestion des déchets;

ii) l'achat et l'utilisation de plastique recyclé dans ses emballages

iii) la participation à des régimes de responsabilité étendue des producteurs dans le cadre desquels Unilever paie directement la collecte de ses emballages

L'entreprise Unilever comparera le nombre total de tonnes d'emballages plastiques qu'elle a permis de collecter et transformer en un an à la quantité d'emballages en plastique qu'elle a utilisée.

Au cours des cinq dernières années, l'entreprise Unilever a collaboré avec de nombreux partenaires dans le cadre de la collecte des emballages plastiques, y compris le Programme des Nations unies pour le développement, en vue de séparer, collecter et recycler les emballages à travers l'Inde. En outre, elle a contribué à la création de près de 3 000 banques de déchets en Indonésie, offrant ainsi à plus de 400 000 personnes la possibilité de recycler leurs déchets. Au Brésil, Unilever a établi une collaboration à long terme avec le détaillant Grupo Pão de Açúcar dans le cadre de la collecte des déchets grâce aux stations de collecte.

Unilever PLC

Unilever House
100 Victoria Embankment
Londres EC4Y 0DY
Royaume-Uni


Press-Office.London@Unilever.com

Unilever NV

Weena 455
3013AL Rotterdam

http://www.unilever.nl

+31 (0) 10 217 4000
mediarelations.rotterdam@Unilever.com

Safe Harbour

Where relevant, these actions are subject to the appropriate consultations and approvals.

This announcement may contain forward-looking statements, including 'forward-looking statements' within the meaning of the United States Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Words such as 'will', 'aim', 'expects', 'anticipates', 'intends', 'looks', 'believes', 'vision', or the negative of these terms and other similar expressions of future performance or results, and their negatives, are intended to identify such forward-looking statements. These forward-looking statements are based upon current expectations and assumptions regarding anticipated developments and other factors affecting the Unilever Group (the 'Group'). They are not historical facts, nor are they guarantees of future performance.

Because these forward-looking statements involve risks and uncertainties, there are important factors that could cause actual results to differ materially from those expressed or implied by these forward-looking statements. Among other risks and uncertainties, the material or principal factors which could cause actual results to differ materially are: Unilever's global brands not meeting consumer preferences; Unilever's ability to innovate and remain competitive; Unilever's investment choices in its portfolio management; inability to find sustainable solutions to support long-term growth; the effect of climate change on Unilever's business; customer relationships; the recruitment and retention of talented employees; disruptions in our supply chain; the cost of raw materials and commodities; the production of safe and high quality products; secure and reliable IT infrastructure; successful execution of acquisitions, divestitures and business transformation projects; economic and political risks and natural disasters; financial risks; failure to meet high and ethical standards; and managing regulatory, tax and legal matters. These forward-looking statements speak only as of the date of this announcement. Except as required by any applicable law or regulation, the Group expressly disclaims any obligation or undertaking to release publicly any updates or revisions to any forward-looking statements contained herein to reflect any change in the Group's expectations with regard thereto or any change in events, conditions or circumstances on which any such statement is based. Further details of potential risks and uncertainties affecting the Group are described in the Group's filings with the London Stock Exchange, Euronext Amsterdam and the US Securities and Exchange Commission, including in the Annual Report on Form 20-F 2018 and the Unilever Annual Report and Accounts 2018.

Approfondir ces sujets
haut de page

PARLEZ-NOUS

Nous sommes toujours ravis de parler avec ceux qui partagent l'objectif commun d'un avenir durable.

CONTACTEZ-NOUS

Contactez Unilever et ses équipes de spécialistes ou trouvez des contacts du monde entier.

Contactez-nous